ÉDITORIAL

 

MERCI

 

Il est des moments dans la vie d’un président de société où les mots simples envahissent les lignes, évoquent les émotions ressenties et déchirent les sentiments entremêlés.

MERCI est ce mot qui me vint à l’esprit à la fin de notre congrès d’octobre 2003. 

MERCI à tous ceux qui sont venus pendant ces deux jours peupler ce congrès et lui donner une vie intense, nourrie de regards studieux et d’applaudissements enthousiastes.

MERCI aussi d’avoir répondu aussi nombreux à notre programme eccléctique et pourtant si complet.

MERCI d’avoir compris en restant si nombreux, tard dans l’après-midi, que les symposia montraient la richesse de la sexologie.

MERCI d’avoir accepté de mêler les genres et les compétences afin que chaque session reflète le bonheur que nous avons de travailler avec les patients dans leur globalité.

MERCI de l’intérêt suscité par deux jours de travail intense, entrecoupés de pauses et de déjeuners où chacun avait plaisir à retrouver les amis, thérapeutes ou médecins, et à partager les émotions, les sensations, la passion des patients.

MERCI à tous les jeunes, étudiants en médecine et en sexologie qui sont venus écouter, apprendre, discuter et dont les yeux reflétaient l’envie que nous avions à leur âge d’être bien formés.

MERCI à tous ceux qui sont venus parler des quatre coins de la France, de toutes les parties de la sexologie, de toutes les sensibilités du champ de la Santé Sexuelle.

MERCI de leur savoir, de leur humour, de leur humanité, de leur professionnalisme, de leur joie à partager, par amitié d’abord et par respect de la SFSC ensuite.

MERCI pour tous nos sponsors qui ont compris que la sexologie était plus complète que la médecine sexuelle, dont on a tant besoin aussi, depuis que nous commençons à connaître comment nous fonctionnons sexuellement. Mais la fonction s’articulera toujours à la psyché et aussi à la notion de partage avec l’autre.

MERCI à l’organisation parfaite jusque dans les moindres détails et qui nous a permis de tenir un emploi du temps si chargé au départ, que chacun a revu sa copie pour tenir dans les délais.

MERCI à toute l’équipe de la SFSC qui a bâti le programme et qui a permis que ce titre « Sexologie au quotidien : entre écoute et action » devienne une réalité partagée, le temps d’un congrès de consensus.

MERCI à la Sexologie qui nous a tout donné et qui continuera de nous donner en émotions et surtout en développement personnel.
C’est un champ global où s’expriment la peur et l’envie, l’amour et la mort, la joie et la peine, le bonheur et la tristesse.
C’est l’école de la vie, la sienne et celle des autres, dans une souffrance si universelle qu’elle en deviendrait pour peu banale. Il n’y a rien de banal à souffrir dans sa sexualité, il y a cependant, un silence meurtrier, car il détruit la pulsion de vie qu’apporte la sexualité.
MERCI à tous de prendre garde à ne pas avoir honte de dire que vous êtes sexologues et de l’afficher afin que ceux que les manques silencieux blessent avant, mais pas toujours, de renaître à travers l’autre et parfois grâce à nous.

MERCI à la SFSC de nous avoir presque tous formés et initiés à la curiosité de l’autre, de la sexualité et des choses de la vie.
30 ans de maturité et de lucidité ont fait de la SFSC une référence auprès de laquelle on s’appuie pour pouvoir progresser.
C’est bon d’avoir des racines et aussi de pouvoir se projeter vers l’avenir, Européen d’abord à Brighton (12 au 16 mars 2004), Mondial ensuite à Montréal (10 au 15 juillet 2005).

MERCI de comprendre qu’être sexologue c’est avoir envie d’anticiper, de partager et de réagir à tous ce qui peut nous aider à être de « bons » thérapeutes pour nos patients. La Sexologie Française a, bien avant nous, et un jour avec nous, acquis ses lettres de noblesse ; à nous de faire en sorte qu’elle se réexporte de plus en plus.

BONNE ANNEE 2004 sont enfin les derniers mots de cet éditorial apaisé et qui je l’espère, vous trouvera toujours prêts et peut-être encore plus nombreux au 30 ans de la SFSC les 18 et 19 juin 2004.

Un président heureux.

Dr Marc GANEM
Président de la SFSC

 

 

 

Éditoriaux 

Sexologos N°17

Index