ÉDITORIAL

 

Deux ans !




C’est le temps qui nous reste pour bâtir le 15e Congrès Mondial de Sexologie, qui aura lieu à PARIS.
C’est avant tout une RENAISSANCE, car le 1er Congrès Mondial a eu lieu à Paris en 1974, là où nous serons, c’est à-dire au Palais des Congrès.
C’est aussi une RECONNAISSANCE, à la fois du dynamisme de la Sexologie Française dans toutes ses composantes, mais aussi du sérieux de ses options.
En effet, les fondations du Congrès sont solides, car nous avons tous uni nos efforts, afin de préparer, sans exclusive ni préséance, ce Congrès.
Premier Congrès du 3e millénaire, ce Congrès Mondial se devait de donner à la WAS (World Association For Sexology), une nouvelle impulsion, permettant d’appréhender l’être humain dans toute sa
complexité, telle que la nouvelle pharmacopée nous la laisse entrevoir, tant chez l’homme que chez la femme, pour laquelle les premières études apparaissent enfin. 
Je souhaite d’autre part que ne s’impliquent pas uniquement dans la
construction de ce Congrès, les membres du Comité Scientifique, ainsi que les prestigieuses Associations Françaises et Internationales qui
nous font l’honneur de nous parrainer et de nous conseiller, mais aussi et surtout tous ceux qui, en France, désirent s’investir dans le champ merveilleux d’investigation et de connaissance qu’est la SEXOlogIE.
Ce sera à n’en pas douter, une de nos disciplines de référence du XXIe Siècle, pour laquelle la reconnaissance en France n’a fait que précéder la reconnaissance internationale, à travers la qualité des intervenants
qui viendront au Congrès, et le nombre de congressistes que nous attendons.
Ce congrès fera, certainement, la synthèse de ce que nous savons déjà, et nous permettra d’appréhender un futur serein où les symptômes trouverons leur place dans une lecture dynamique de l’AMOUR.
Je vous y attends avec impatience.

Docteur Marc GANEM

 

 

 

Éditoriaux 

Sexologos N°09

Index